En février 2019, le projet européen Cool Towns a été lancé à Middelburg (NL) dans le cadre d’une collaboration entre 13 partenaires pour réduire le stress thermique en ville. Les partenaires travaillent sur des solutions à l’échelle d’une rue pour lutter efficacement contre la chaleur. Ce projet est soutenu par le programme européen « Interreg des 2 Mers ». Après presque un an de collaboration, le consortium présente l’état d’avancement Cool Towns et le plan de travail pour la période à venir.

Les changements climatiques provoquent des étés plus chauds et des vagues de chaleur plus fréquentes et plus longues. Cela provoque un stress thermique avec des conséquences sur la santé publique, la productivité au travail et sur le bien-être dans de nombreuses villes situées dans la zone des 2 mers. Il est clair qu’il est nécessaire de réduire le stress thermique en apportant des ajustements physiques dans les lieux de vie. Cependant, les petites et moyennes villes manquent encore d’informations et d’outils essentiels pour la conception d’un espace public résilient à la chaleur.

Modèle de stress thermique

Le projet Cool Towns a permis de cartographier avec précision le stress thermique dans les villes partenaires et de modéliser l’impact de divers scénarios d’intervention.

L’équipe de l’Université des sciences appliquées d’Amsterdam (NL) a élaboré une première version du modèle de stress thermique et a ainsi développé les premières cartes de stress thermique pour Breda (NL) et Ostende (BE). La prochaine étape consiste à créer des cartes de sensibilité à la chaleur, ainsi que des cartes de stress thermique pour les autres villes partenaires. On s’attend à ce que cela soit prêt fin 2019 / début 2020.

Campagne de mesures du stress thermique

Afin de mieux comprendre le confort thermique actuel existant en été dans les sites pilotes, l’Université des sciences appliquées d’Amsterdam (NL) a élaboré un protocole de mesure. Sur cette base, les villes d’Amsterdam (NL), d’Ostende (BE), de Breda (NL), de Middelburg (NL) ainsi que la province de Flandre orientale (BE) ont effectué des mesures en juillet et en août et ont interrogé les utilisateurs des sites pilotes. La première campagne de mesures a également servi à tester le modèle de stress thermique et à fournir des informations pratiques en vue d’élaborer un outil d’aide à la décision.

Outil d’aide à la décision

Dans la deuxième phase de Cool Towns, les partenaires développeront un outil en ligne d’aide à la décision pour les municipalités et les villes. Cet outil intègrera diverses solutions pour combattre la chaleur avec des paramètres de décision pertinents (tels que la diminution du stress thermique, les coûts et les ressources). L’outil sera constamment affiné par apprentissage à partir des données des sept projets pilotes dans les différents pays. Dans ce cadre, des ateliers sur le stress thermique ont été organisés à Saint-Omer (FR), à Breda (NL), à Ostende (BE), en Flandre orientale (BE) et à Middelburg (NL).

Projets pilotes

Une partie importante de Cool Towns consiste à réaliser sept projets pilotes dans les municipalités et les provinces participantes. L’objectif de ces pilotes consiste à mettre en œuvre diverses mesures visant à réduire le stress thermique dans les espaces publics et à en démontrer le bénéfice. De ce fait, l’outil d’aide à la décision pourra être affiné avec les données des pilotes. En collaboration avec Sioen Industries (BE) et GreenBlue Urban (UK), les partenaires étudieront les mesures et les lieux appropriés dans leur municipalité / province pouvant servir de pilote. A titre d’exemple, Ostende (BE) prévoit de transformer un espace de stationnement en centre-ville en une oasis de verdure ; Breda (NL) souhaite réaliser un espace de jeux d’eau dans le centre-ville. Dans la province de Flandre orientale (BE) des efforts sont faits pour rendre les cours d’école plus vertes et Middelburg (NL) envisage de rendre plus verte la zone entourant la gare.

13 partenaires

Cool Towns dure 48 mois et rassemble des institutions de recherche et universitaires européennes de premier plan, des organisations gouvernementales et des industries des domaines de la climatologie et de l’adaptation au climat. Les partenaires de Cool Towns comptent la municipalité de Middelburg (Pays-Bas), la municipalité de Breda (NL), la province de Flandre orientale (BE), la municipalité d’Ostende (BE), la commune de Southend on Sea (Royaume-Uni), l’Université de Greenwich (Royaume-Uni), l’agglomération de Kent (Royaume-Uni), l’Université de Picardie Jules Verne (FR), la société GreenBlue Urban (UK), l’agence AUD pour l’urbanisme et le développement de la région de Saint-Omer et de Flandre Intérieure (FR), l’Université d’Amsterdam Sciences appliquées (NL), Sioen Industries (BE) et la Communauté d’agglomération de Saint-Omer (FR).