Nouvelles étapes dans un projet de refroidissement Européen

Selon l’Institut météorologique royal des Pays-Bas (KNMI), 2020 entrera dans les livres avec 2014 comme l’année la plus chaude depuis le début des mesures. Les villes doivent anticiper les conditions météorologiques extrêmes telles que la chaleur. Le projet Cool Towns, dirigé par l’Université des sciences appliquées d’Amsterdam, aide les municipalités dans ce domaine. Une étape récente est un protocole de mesure pratique avec lequel les municipalités peuvent cartographier elles-mêmes le problème de la chaleur et mesurer l’efficacité des mesures.

Lire l’article du magazine Stedelijk Interieur (janvier 2021)